A 15 km de Saint-Pierre, visitez le château de Gaillon

A 15 km de Saint-Pierre, visitez le château de Gaillon

Le château de Gaillon
Le château de Gaillon vu du ciel

L’Histoire de France, de Normandie et du château de Gaillon

Le château de Gaillon fait partie de l’Histoire de la Normandie. Il illustre la lutte entre les Ducs de Normandie, les Plantagenêt, et Philippe Auguste le capétien. Ils se disputent pouvoir et de territoires dans une Europe médiévale et féodale.

En 1192, Philippe Auguste manœuvre pour que le duc Léopold V de Babenberg capture Richard Cœur de Lion  sur son chemin de retour des croisades. Richard avait publiquement insulté Léopold durant la croisade.

C’est le frère de Richard, Jean sans Terre, qui devient roi d’Angleterre et duc de Normandie. La mère de Richard, Aliénor d’Aquitaine, s’acquittera de la rançon.

Pendant la détention de Richard, Jean sans Terre négocie un accord avec le roi de France, et cède Gaillon, le Vexin et quelques places fortes qu’avait édifiées Richard à Philippe.

Ce dernier fait construire un château à Gaillon.

À la libération de Richard Cœur de Lion, celui-ci retourne en Angleterre pour reprendre le pouvoir et chasser Jean sans Terre.

Cela fait, Richard revient sur ses terres de France qu’il ne quittera plus jamais. Il guerroie avec le roi de France, reprend une partie du Véxin, et fait édifier le château Gaillard presque en face du château de Gaillon en 1197. Il verrouille ainsi l’accès à la Seine.

Lambert Cadoc, seigneur de Gaillon et Bailli de Pont-Audemer

En 1197,  Philippe Auguste récompense Lambert Cadoc, un archer gallois, pour ses faits d’armes. Lambert Cadoc devient seigneur de Gaillon, il le restera jusqu’en 1220. Il est aussi nommé bailli de Pont-Audemer en 1204.

Lambert Cadoc avait été recruté par Richard Coeur de Lion, mais a changé de camp très vite. Il devient chef de routiers. Les routiers sont des mercenaires qui pillaient les populations pendant les périodes « d’inactivité ».

En 1220, après les exactions du bailli à Pont-Audemer, Cadoc vole et exproprie durant 15 ans population et moines. Philippe reprend le château par la force et fait jeter son seigneur en prison. Il est dépossédé de ses biens.

Il sera libéré 7 ans plus tard par Blanche de Castille, nièce de Richard.

Château renaissance et résidence d’été des archevêques

En 1262, Louis IX échange les moulins de Rouen et 4000 livres contre le château de Gaillon.

Guillaume d’Estouteville, cardinal issue d’une des familles les plus riches de Normandie entreprend les premiers travaux pour transformer la forteresse médiévale. Les travaux dureront 7 ans.

Mais c’est Georges d’Amboise, cardinal et archevêque de Rouen, qui transformera le château en château renaissance, avec ses logis et ses jardins.

Les travaux se dérouleront de 1502 à 1509.

Des architectes français en assurent la conception, et des artistes italiens en ont réalisé les sculptures, marbres et décorations.

Le château de Gaillon devient le premier château de la renaissance en France.

[smartslider3 slider=19]

Horaires des visites

Le château de Gaillon est ouvert au public du 1er juin au 6 novembre 2022, du mardi au dimanche uniquement sur visite guidée aux horaires suivantes : 11h, 14h30 et 16h.

Accueil du public de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30 (pour la partie Office de tourisme).

Fermé le lundi.

Durée de la visite : 1 h

Autres services : boutique et stationnement vélo

Activités : Animation thématique spécifique

visite guidée :
Adulte 7 €
Enfant de plus de 6 ans 5 €
Étudiants, demandeurs d’emploi 5 €
Enfants de moins de 6 ans gratuit
Forfait famille (2 parents et 2 enfants) 16 €
Groupe adultes (15 personnes et +) 4 € / pers
Groupe scolaire 40 € / classe

Château de Gaillon

Allée de l’Ermitage
27600 Gaillon

Site web

Facebook

02 32 53 86 40

02 32 77 50 00

chateaudegaillon@ville-gaillon.fr

Le Château Gaillard aux Andelys

Giverny, le paradis impressionniste

Le moulin d’Andé

Autour de Saint-Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez