Saint-Pierre du Vauvray
02 32 599 106

Interdiction de brûlage des déchets verts

Interdiction de brûlage des déchets verts

interdiction du brûlage des déchets verts

L’interdiction de brûlage des déchets verts dans le département de l’Eure est prolongée jusqu’au 10 septembre 2020 inclus par la Préfecture.

En application de l’article R. 610-5, toute violation de l’interdiction prescrite par le présent arrêté sera punie de l’amende prévue pour les contraventions de 1ère classe.

AP-20200709-Interdiction-brûlage-déchets-verts

plaquette_brulage_v2_br

En France on estime qu’un million de tonnes par an de déchets verts provenant de l’entretien du jardin des particuliers sont brûlées à l’air libre. Largement pratiquée, cette activité est pourtant interdite par le règlement sanitaire départemental, car cette combustion dégage de nombreuses substances polluantes, toxiques pour l’homme et néfastes pour l’environnement.

La lutte contre la pollution atmosphérique doit être menée sur le long terme et avec des actions de fond. Particuliers, collectivités, entreprises : nous sommes tous concernés. Ne pas brûler ses déchets verts permet d’améliorer la qualité de l’air et préserve donc notre santé.

Des solutions alternatives adaptées existent :

  • compostage,
  • broyage,
  • paillage,
  • collecte (tous les lundi de la semaine 11 à la semaine 48),
  • déchèterie.

Plus respectueuses de l’environnement, elles privilégient la valorisation des déchets verts plutôt que leur brûlage.

Collecte des déchets verts

Le actions de l’Agglo pour la réduction des déchets :

1 – Promouvoir le broyage et le mulching

Les déchets verts font partie des gisements clés à réduire dans le cadre du PRPGD Normandie. Ils représentent un gisement important sur l’Agglo Seine-Eure : 122 kg/hab./an. Des actions ont déjà été menées dans le cadre du précédent programme de prévention, notamment des subventions « broyage et mulching ».

Objectif 2024 : réduire la production de déchets verts de 50 % et contribuer à l’éco-exemplarité de l’Agglo Seine-Eure par le maintien des aides financières pour l’achat de broyeur et de mulching et la récupération de broyat en déchèterie.

2 – Aider à l’achat de composteurs et lombricomposteurs

La LTECV prévoit la généralisation du tri à la source des biodéchets d’ici 2025. Il s’agit d’un gisement d’évitement important (40 à 70 kg/hab./an). De 2003 à juin 2019, l’Agglo Seine-Eure distribuait gratuitement des composteurs. Cette action est aujourd’hui remplacée par une aide financière pour tout achat de composteur jusqu’en 2022. Une aide financière sera également mise en place à partir de janvier 2020 pour l’acquisition d’un lombricomposteur.

Objectif 2022 : réduire le ratio de biodéchets à 20 kg/hab./an dans les Ordures Ménagères Résiduelles (OMR) et sensibiliser au compostage

3 – Adopte une poule

La distribution de poules pour réduire les biodéchets est une action populaire et impactante déjà menée dans le cadre du précédent programme de prévention de l’Agglo Seine-Eure. Elle diminue sensiblement la production de biodéchets chez les ménages concernés. Cette action se poursuit, avec un suivi un peu allégé.

Objectif 2024 : sensibiliser à la gestion de proximité des biodéchets et réduire les biodéchets de 90 kg/hab. concerné.

L’interdiction de brûlage des déchets verts, c’est toute l’année en Normandie.

le brûlage des déchets verts à l’air libre en Normandie

risque très sévère de feux d’espaces naturels dans l’Eure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez