Fin du projet d’autoroute A133-A134 au Conseil métropolitain

Fin du projet d’autoroute A133-A134 au Conseil métropolitain

La méropole vote contre l'autoroute

Après des heures de prises de paroles, pour ou contre l’autoroute, après une concertation en 2015, une enquête publique en 2016, c’en est fini de ce projet absurde. C’est la fin du projet d’autoroute A133-A134.

64,4% de contre (pour la délibération d’annulation des 66 millions € de la métropole), c’en est fini de ce projet hors-temps.

Merci Nicolas Mayer-Rossignol, merci à tous les écolos, les activistes, les associatifs, tous ceux qui ont milité contre.

Tout cela s’est basé sur les études vraiment officielles, la population s’y oppose, mais la population a fait valoir son droit, et les élus l’ont soutenue.

Bravo ! Le territoire n’y a pas perdu son eau potable, ses 617 hectares de terres agricoles, de forêts, de prairies, et sans doutes maintenant, on va commencer à réfléchir à nos priorités en matière de mobilité. Sur le pont Flaubert, ses accès, sur les alternatives de transport collectif (dont le tram-train Rouen-Évreux).

Des années à expliquer, et c’est passé : nous avons changé de monde. Enfin un peu.

Mais c’est déjà un jalon.

Entendons la position de la majorité régionale, au travers de la parole d’Hubert Dejean de la Batie, vice-président de la région Normandie en charge de l’environnement (à la fin de l’interview) :

Champagne (normand) oblige :

champagne normand

Goûtons notre plaisir 🙂

Lire aussi : Historique ! La métropole renonce à financer le contournement Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez